calculer-rentabilite-saisonniere-savoie

Calculer sa rentabilité saisonnière en Savoie

Vous avez acheté un bien immobilier en Savoie et vous souhaitez la louer à titre de location saisonnière ? Louer un appartement ou sa maison peut effectivement s’avérer plus rentable d’autant plus qu’il s’agisse du département le plus convoité par les vacanciers et les touristes. Pour mener à bien votre projet, il reste essentiel que vous sachiez calculer sa rentabilité.

Pourquoi faire une location saisonnière ?

La plupart se disent pourquoi ne pas opter pour une location classique ou une location à l’année ? Sachez que la rentabilité des locations saisonnières est supérieure à celle d’une location classique qu’il s’agisse d’une location nue ou meublée. Vous pouvez estimer une rentabilité nette entre 4 et 10 % en moyenne. Grâce à la location saisonnière, vous aurez plus d’assurance concernant le paiement du loyer. Un autre avantage est la situation géographique du bien immobilier que vous avez acheté. Étant donné que la Savoie est un département très convoité par les touristes et vacanciers, il y a donc plus de possibilités de location surtout en haute saison. Pour le reste de l’année, vous pouvez effectuer des travaux pour améliorer au mieux votre maison mise en location.

Le calcul de la rentabilité

Le calcul de la rentabilité de la location saisonnière s’impose si vous voulez connaitre vos revenus et si vous vous voulez améliorer votre investissement. Ce calcul doit être fait soigneusement et méticuleusement si vous ne vouliez pas courir à votre perte. Pour ce faire, vous devriez prendre en compte certains éléments comme le prix d’achat du bien immobilier que vous vous êtes approprié et vos attentes en matière de recettes locatives moyennes. Par exemple, si vous achetez un appartement de 300 000 euros et que vous décidez de le louer à 700 euros par semaines soit 100 euros par nuit, cela fera donc un revenu annuel de 14000 euros. L’opération va être comme suit : 14000 /300000*100  et ainsi vous avez obtenu une rentabilité brute de 4,6 %. Pour calculer la rentabilité nette, il suffit de soustraire les charges et les frais comme les taxes et les entretiens.