optimiser-rentabilite-bien-achat-immobilier

Optimiser la rentabilité d’un bien lors d’un achat immobilier

L’achat d’un bien immobilier est souvent motivé par les gains et les avantages que l’action peut rapporter. Pourtant, il est tout à fait possible de rentabiliser le bien dès son achat. On parle d’astuces simples qui s’adressent à tous ceux qui veulent essayer l’aventure.

Une question de choix

Pour augmenter la rentabilité d’un bien immobilier dès l’achat, il suffit de faire les meilleurs choix. Des études ont démontré qu’il était tout à fait possible de rentabiliser l’investissement face à un bien immobilier sur 5 ans en prenant en compte le type de bien ainsi que la zone géographique. Même aujourd’hui, cette étude est toujours vérace et la rentabilité est bien présente, mais la durée, elle, est devenue plus longue.

Toujours dans cette optique de rentabilité, il est bon de rappeler que la revente d’une maison ne doit pas se faire tant que les frais fixes liés à l’achat ne sont pas amortis. On parle des frais de notaire, des frais d’agence, ainsi que les intérêts. Ici, la rentabilité se jouera alors sur la durée du prêt, l’apport initial de l’investisseur ainsi que le montant du prêt ! Étant un investissement locatif, la valeur du loyer sera également à prendre en compte. Cette dernière se valorise souvent grâce à la qualité du logement ainsi que la proximité des commerces et des écoles.

Calculer la rentabilité

Il est tout à fait possible de calculer directement la rentabilité d’un bien. Il existe, d’ailleurs, deux méthodes pour ce faire à savoir le rendement brut et le rendement net de charges.

Pour le rendement brut, la base de calcul se focalise sur le loyer annuel fourni par le bien que l’on divisera, par la suite, par le prix d’acquisition et on multiplie le tout par      100.

Concernant le rendement net de charges, on prendra le résultat du calcul précédent auquel on déduira les différentes charges non récupérables, la taxe foncière ainsi que les frais de gestion ! Bien entendu, le calcul devra prendre les avantages fiscaux en compte. Après tout, l’investissement dans un bien immobilier locatif amène à différentes défiscalisations très intéressantes.