conseils-investir-viager-occupe

Les conseils pour investir dans le viager occupé

En voilà un type d’investissement un peu particulier. Vous avez déjà sans doute une idée de ce qu’est la location. Vous utilisez un bien d’une personne en échange de quoi, vous lui donnez une somme déjà convenue. Le principe du viager reste en général le même avec quelques changements sur les manières de résider.

Le viager, une garantie de revenu à vie

Le viager est facile à comprendre. Vous achetez un logement que ce soit  principal, secondaire ou locatif à une personne. Cet achat est un peu hors du commun car vous n’êtes pas directement autorisé à prendre des décisions sur le bien. Au moment de la signature du contrat, vous donnez un capital au vendeur. Ce capital varie en fonction de l’âge de ce dernier. Avec cela, vous donnez un semblant de loyer mensuel au vendeur et ce jusqu’à la fin de sa vie. Il est vrai que cela semble dénué de sens mais le fait est que vous tenterez d’acheter un bien à un prix bien plus bas que sa valeur marchande. Il existe aussi des risques de surpayer le logement puisqu’en fin de compte, tout dépend de la longévité de vie de la personne auprès de la quelle vous achetez le bien.

Le viager occupé, les conseils

Le viager occupé constitue dans la plupart des cas, la vente en viager. Le vendeur a pour objectif d’améliorer l’état du bien tout en s’y logeant. Les contrats de vente en viager occupé offrent au crédirentier le privilège de rester dans son bien qu’importe que ce soit temporaire ou définitif. Si dans le cas où le vendeur décide de quitter définitivement son logement, l’acheteur peut prendre possession du bien. La rente est alors majorée de 20 à 30%. Le meilleur conseil dans ces cas est de mettre en location le bien fraîchement acquis pour vous rembourser les rentes dues à l’ancien propriétaire. Si vous voulez profiter de ce type d’investissement, voici un bon conseil. Ayez au moins une résidence secondaire. Mettez en location le bien que vous avez vendu en viager occupé. Dans ce cas, vous recevrez en plus de la rente de l’acheteur, un loyer mensuel d’un autre locataire.